vendredi 28 septembre 2018

Une expression artistique libre pour "LA FERME C'EST OUVERT"

Cette première édition de la fête paysanne de la plaine de Milly aura permis d'explorer différents sujets. Débats et ateliers, marché paysan ou village associatif allaient de soi… mais plus inattendu, cela aura aussi été l'occasion de présenter le travail du club photo de Milly et permis aux visiteurs de travailler sur un atelier terre :








Dès les premières réunions de préparation de la fête, l'idée d'une exposition photos s'est imposée. Le club photo de Milly est alors volontiers rentré dans le jeu et cet été, ils étaient quatre photographes à travailler dans la plaine et dans les fermes sur le thème "paysans et paysages" . Leur travail a été présenté avec succès au cours de la fête via un diaporama sous le chapiteau et une sélection de ces photos est encore visible jusqu'au 30 septembre dans la crypte du Moustier (passer par l'office de tourisme). N'hésitez pas à aller les voir, le lieu s'y prête à merveille !





Au cours de la fête, à côté de la présentation de leur travail de potier, une amapienne et une paysanne s'étaient proposées d'animer un atelier de modelage ouvert à tous. L'opération a remporté un très vif succès et le résultat est surprenant et superbe !















Bravo à tous et belle réussite côté artistique !

mardi 25 septembre 2018

Mise en place des structures de la fête, compte à rebour avant le grand jour

Samedi 22 septembre 2018 : "La ferme, c'est ouvert" a connu un très grand succès (environ 1.300 visiteurs !). Pour une première, c'est une très belle réussite, et nous y reviendrons plus longuement dans un deuxième temps. Aujourd'hui, un focus sur la préparation de ce bel évènement :


Sur le terrain, tout a commencé le mercredi avec la mise en place des piquets et de la rubalise pour marquer les places de parking. Environ 120 piquets à enfoncer dans une terre qui n'a pas vu la pluie depuis trop longtemps, de quoi plier les fers à béton.


Le jeudi matin, c'était la pose des filets à mouton, prêtés par Alexandre, pour délimiter le pourtour de la fête. Arpentage, préparation des filets et pré-trou pour enfoncer chaque piquet ; la matinée y est passée. Cela méritait bien une petite pose pour souffler avant d'attaquer l'après-midi qui s'annonçait chargé …










L'après-midi, on s'attaquait aux structures proprement dites avec le montage des premiers barnums et l'arrivée de la caravane prévue pour accueillir les bénévoles sur la journée du samedi…



Suivie à une courte longueur par les voitures hippomobiles.



Après moultes palabres et essais, le montage des barnums n'a plus eu de secret pour personne…






Bel échauffement avant l'arrivée du chapiteau.



Nouvelle séance d'arpentage pour définir le meilleur emplacement,



pose des pieux d'arrimage au prix de quelques ampoules, mais toujours avec le sourire,



avant de dresser les mâts et de monter la toile. 



Rude travail, mais quel plaisir de voir les choses prendre forme.



Ouf ! On allait oublier les toilettes...

Le vendredi, les derniers barnums étaient montés, les tables et les chaises installées, sans oublier la signalétique, les poubelles, les cendriers, le bar à chien (merci Jeannette !)...



La plaine prenait alors un véritable air de fête. 





De la route, il n'y a pas à dire, ça en jette ! Plus d'un automobiliste a du être étonné et quelques visiteurs nous diront plus tard que c'est ce spectacle qui les a décidé à venir le jour J.

Vendredi soir, tout était en ordre de marche, la fête pouvait commencer !

Alors bravo et merci à tous ceux qui ont donné un coup de main, sans eux l'évènement n'aurait pas existé !
Merci aussi à Jean-François pour les photos (et l'eau et l'électricité...!)