samedi 16 décembre 2017

Dernière distribution pour l'année 2017

Ca y est, nous y sommes, la fin de l'année est bien là : ce mercredi avait lieu la dernière distribution des récoltes de 2017. Double panier pour compenser les vacances de Thomas et Edwige, les amapiens étaient bien chargés en quittant la plaine de Milly ( la composition du panier est présentée comme d'habitude sur la page dédiée) .

Pour cette dernière soirée, l'ambiance était chaleureuse malgré un temps maussade : les distributions en intérieur ont du bon et font oublier les intempéries, permettant à chacun de passer un bon moment . 









Rendez vous l'année prochaine dès le 10 janvier  pour une nouvelle année qui nous l'espérons sera aussi riche que celle qui vient de s'écouler et d'ici là :

 BONNES FETES A TOUS !

lundi 11 décembre 2017

PETITION DE L'ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT : NON A LA SUPPRESSION DES AIDES A L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE






Selon l'association Agir Pour l'Environnement,"après avoir supprimé les aides au maintien de l'agriculture biologique, ce sont maintenant les aides à la conversion qui sont menacées suite au désengagement de l'état".


La conversion à l'agriculture biologique est la phase de transition de l'exploitation depuis l'agriculture conventionnelle vers l'agriculture biologique certifiée. De fait, la conversion d'une exploitation en bio implique des modifications du système de production et une autre approche de l'agriculture. Cette étape de est difficile à appréhender pour celui qui décide de passer à une agriculture biologique et particulièrement sensible d'un point de vue économique dans la mesure ou sa production ne sera déclarée en bio qu'après la phase de conversion :
  • Pour les productions végétales, la durée de conversion varie de 2 ans pour les cultures annuelles et les prairies à 3 ans pour les cultures pérennes (vignes, vergers...).
  • Pour les productions animales, elle varie de 6 semaines (poules pondeuses) à 12 mois (équidés et bovins).
Le système financier mis en place pour favoriser cette transition a fait la preuve de son efficacité. Depuis deux ans, l'agriculture biologique est dans une bonne dynamique avec la conversion de près de 20 fermes par jour.


Diagramme de l'Agence Française pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique


Après une suppression des aides au maintien, un désengagement de l'état sur les aides à la conversion se traduirait à très court terme par une chute du nombre d'exploitation qui pourrait passer d'une agriculture conventionnelles à une agriculture biologique.

Agir pour l'environnement a lancé une pétition pour dire non à la suppression des aides à l'agriculture biologique, vous pouvez la retrouver ici.