mardi 24 avril 2018

Deuxième étape du suivi environnemental des fermes deThomas et Victor

La plaine de Milly est toujours aussi belle lorsque le printemps explose et les planches de maraîchage ont toujours autant de charme. On sent pousser la vie !...



Et chacun ce matin dévorait le spectacle des yeux avant de passer aux choses sérieuses.

C'était en effet le rendez vous de la deuxième étape du diagnostique environnemental démarré cet hiver sur les fermes de Thomas et Victor. Au programme:

  • Deuxième comptage des vers de terre,
  • Installation des planches refuges pour les invertébrés terrestres,
  • Installation des nichoirs destinés aux abeilles solitaires.

Pour rappel, cette action organisée par Terre de liens permettra de faire un premier bilan de l'état des terres cultivées par Thomas et Victor et servira de point de départ pour un suivi ultérieur. Les données alimenteront aussi le fichier national.

Comptage des vers de terre:

Pour le comptage des vers de terre, toujours le même principe:
  • Préparation d'une solution de moutarde concentrée qui sera ensuite diluée











  • Arrosage des surfaces déjà définies en mars ,





























  • Attente de la sortie des vers de terre qui ont horreur de ce produit irritant,










  • Comptage, identification et rinçage des vers pour les débarrasser  de la moutarde avant de les redéposer à côté de la zone arrosée.

Bilan des courses, les espèces et le nombre de vers de terre ne sont pas les mêmes suivant les zones étudiées. La palme revient aux terres cultivées en bio depuis trois ans ...!

 
Installation des planches à invertébrés terrestres:

La deuxième étape concernait la mise en place de planches refuges pour les invertébrés terrestres. Pour se faire, des surface de bois non traité de 30 x 50 cm ont été préparées... 
















Puis déposées en bordure de parcelle à une distance de 50 m les unes des autres.





Des relevés seront ensuite effectués tous les mois en soulevant les planches et en notant les types et le nombre des animaux rencontrés (carabes, cloportes, fourmis, limaces, escargots, amphibiens...).

Installation des nichoirs à pollinisateurs :

Le protocole permet d'avoir un aperçu de l'abondance et de la diversité des abeilles solitaires fréquentant les parcelles. Il s'agit de proposer aux abeilles des abris (tubes de carton) leur permettant de pondre leurs œufs et de constater tous les mois la présence d'opercules, témoins de la ponte des abeilles.




Pour ce faire, les nichoirs ont été préparés...










et installés (2 nichoirs à 5 m de distance et ce sur chacune des exploitations).





Rendez vous est pris dès le mois prochain pour constater la fréquentation de ces HLM de nouvelle génération.


Après une matinée somme toute bien occupées, il était temps de se poser un peu...












et de déguster ce que chacun avait préparé . Joyeux moment sous un soleil toujours présent et...à la prochaine !

Rendez vous pour les comptages des invertébrés terrestres et abeilles solitaires le mois prochain, avant une formation en juin   pour l'identification et le comptage des papillons...