samedi 10 février 2018

Plantation de pommiers à la ferme de l'Orée de Milly

 
Au mois d'avril dernier, nous nous étions penchés sur le projet de Pierre-Nicolas dans l'article "naissance de la ferme de l'orée de Milly". Il y était notamment question d'arborer les parcours des poules en plantant des arbres fruitiers, des noisetiers et des châtaigniers. Il fallait pour cela attendre la période propice. Nous y sommes !

Fin décembre, Pierre-Nicolas avait déjà planté des noisetiers, quelques châtaigniers et de jeunes arbres issus de semis réalisés à partir de récoltes dans les forêts environnantes pour agrémenter certains espaces non fruitiers.

Samedi 27 janvier, c'était le tour des fruitiers. Malgré un temps particulièrement brumeux, une douzaine de personnes (une équipe le matin, une autre l'après midi) ont participé à l'installation de 150 pommiers et cognassiers: plantation - tuteurage - mise en place des protections (la dernière étape consistant à poser du grillage à poules pour dissuader es locataires de venir gratter au pied des arbres et abimer les racines.



 
Le verger, dans sa première configuration, se compose, pour les pommiers, de 3 variétés de pépiniériste en demi tige mais qui, par leur résistance et leur rusticité, sont particulièrement adaptés à l'agriculture biologique. L'ensemble des variétés plantées sont les suivantes:
  • 2 variétés de châtaigniers: marigoul et maraval,
  • 1 variété de noisetier: géante des halles,
  • 1 variété de cognassier: champion,
  • 3  variétés de pommiers: wellant, corail et dalensweet.

En 2019, la plantation va continuer avec  deux autres variétés de pommiers ainsi que la mise en place d'un carré de variétés locales anciennes, en partenariat avec le parc naturel régional (PNR) du Gatinais français.
 
L'ensemble du projet n'aurait pas pu aboutir sans l'aide de nombreuses personnes. Tout d'abord, les donateurs qui auront participé à la collecte organisée en décembre sur le site miimosa.com (vous trouverez tous les renseignements ici) et les volontaires qui auront participé à l'installation des arbres. Merci à eux, et on se retrouve l'année prochaine pour la finalisation du projet et d'ici quelques années pour les premières récoltes.

Toujours est-il que la naissance d'un nouveau verger est toujours un évènement important, ne serait ce que pour ancrer la biodiversité dans nos campagnes. Quant à nous, on ne peut que se satisfaire de l'évolution de l'environnement de la plaine de Milly, en espérant qu'elle soit moteur pour la mise en place d'autres projets de ce type au sein du PNR !